Le renouveau du yogourt au Canada

Une nouvelle marque de yogourt (yaourt pour certains) vient de se lancer au Canada et notamment au Québec. Impossible de manquer ce lancement tant les publicités pour iögo sont omniprésentes.

Maintenant place à la genèse et à la stratégie de groupe qui a mené à ce lancement. Yoplait, multinationale française, a vendu une licence d’exploitation à Altima, filiale d’Agropur, la plus grande coopérative laitière au Canada, permettant à Altima d’exploiter la marque Yoplait sur le territoire canadien. Tout allait bien jusqu’à ce que General Mills rachète Yoplait en 2011. La licence d’exploitation arrivant à échéance, Altima et General Mills sont entrés en négociations pour renouveler la licence, mais sans succès. General Mills voulant contrôler la distribution des produits en Amérique du Nord.

Altima, possédant déjà l’approvisionnement en matière première (le lait) mais aussi les usines de fabrication, a décidé de monter sa propre marque et gamme de produits. C’est comme ça que iögo a vu le jour, pour pallier à une chute certaine du CA, mais aussi soutenir toute une industrie de petits et moyens producteurs travaillant en amont.

Agropur et Agrifoods (coopérative laitière de l’Alberta) ont finalement signé un contrat prévoyant la fabrication des produits Yoplait au Canada, redevenant ainsi sous-traitant pour Yoplait / General Mills.

Le groupe est ainsi passé d’une situation où il se devait de réagir face à une probable perte de CA, à lancer iögo pour prendre des parts de marché sur les produits laitiers, puis enfin consolider ses revenus avec le contrat de fabrication. Reste à voir comment ces marques vont cohabiter et l’impact des produits iögo sur le consommateur.